Contenu principal

Description du film La Forme de l’eau

Modeste employée d’un laboratoire gouvernemental ultrasecret, Elisa mène une existence morne et solitaire, d’autant plus isolée qu’elle est muette. Sa vie bascule à jamais lorsqu’elle et sa collègue Zelda découvrent une expérience encore plus secrète que les autres…

Séances VF


  • 13h20
  • 18h20
  • 13h20
  • 18h20
  • 13h20
  • 18h20
  • 13h20
  • 18h20
  • 10h45
  • 18h20
  • 13h20
  • 18h20
  • 13h20
  • 18h20

Séances VOST


  • 10h40
  • 16h00
  • 20h55
  • 20h55
  • 21h40
  • 20h55
  • 20h55
  • 20h55
  • 20h55

Critiques

Même si la naïveté du postulat peut freiner les cyniques, la beauté du nouveau conte gothique de Guillermo del Toro atteint une universalité et une résonance politique qui sont la marque des plus grands chefs-d’œuvre du genre. Brillant.

aVoir-aLire.com

La Forme de l’eau est l’enchantement miroitant d’une forme en perpétuel mouvement. Un conte de fées baigné dans une diaprure bleu-vert, une comédie musicale dansée sur les ailes irisées du temps, une impossible histoire d’amour transgenre sous nos yeux scandaleusement consommée, un chant d’amour à l’égarement incongru, à la fantaisie salvatrice.

Le Monde

Parabole flamboyante sur la tolérance, fable incroyable sur la paranoïa de ces salauds de généraux, le film est un opéra grandiose, où chaque détail, chaque décor, chaque mouvement de caméra est juste (...).

Le Nouvel Observateur