Contenu principal

Description du film Makala

Au Congo, un jeune villageois, espère offrir un avenir meilleur à sa famille. Il a comme ressources ses bras, la brousse environnante et une volonté tenace. Parti sur des routes dangereuses et épuisantes pour vendre le fruit de son travail, il découvrira la valeur de son effort et le prix de ses rêves.

Séances VOST


  • 20h10
  • 15h45
  • 20h25
  • 15h45
  • 20h25
  • 15h45
  • 20h25
  • 15h45
  • 20h25
  • 15h45
  • 20h25
  • 15h45
  • 20h25
  • 15h45
  • 20h25

Critiques

Emmanuel Gras (Bovines) signe un documentaire lumineux et pudique qui suit un travailleur congolais parti vendre du charbon en ville. En 1h36, Makala ne raconte rien de plus que cette expédition d’escargot, et pourtant c’est prodigieux.

Cinémas d'aujourd'hui

Par ces allers-retours entre l’infiniment petit et l’infiniment grand, Makala embrasse presque d’un trait de plume, la filiation d’un esclave moderne du capitalisme mondialisé aux héros de nos mythes les plus universels.

Critikat.com

On a presque la sensation de participer, de transpirer et de s'essouffler avec le personnage. Si la grandeur du cinéma réside dans sa puissance d'incarnation, de dévoilement, de renouvellement du regard, alors on sait que "Makala" est grand dès ses premières minutes.

Les Inrockuptibles