Contenu principal

Description du film Nos années folles

Un homme, déserteur, va se travestir en femme pour échapper aux champs de bataille. Quelques années après la fin du conflit, l'amnistie touchant les déserteurs de 14-18, les choses se gâtent entre l'homme et son épouse, quand celle-ci lui demande de remettre ses habits d'homme...

Séances VF


  • 19h50
  • 22h25
  • 13h15
  • 15h25
  • 17h40
  • 19h50
  • 22h25
  • 17h35
  • 13h10
  • 17h35
  • 13h10
  • 17h35
  • 17h35
  • 17h35
  • 13h10
  • 17h35
  • 13h10
  • 17h35

Critiques

Réflexion jamais sentencieuse sur l'identité sexuelle et sur l'identité tout court, Nos années folles, remarquablement interprété par Pierre Deladonchamps et Céline Sallette, s'impose comme le film le plus audacieux et passionnant réalisé par André Téchiné cette dernière décennie.

Positif

Le récit intercale les moments de spectacle (Paul Grappe devient un animal de foire, après l’amnistie), et les instants de plongée dans un univers sombre, en marge des Années folles. C’est fort et poignant.

Le Nouvel Observateur

"Nos années folles", titre magnifique, désigne par son jeu de mots l’horizon du film : c’est parce qu’il s’est fait “folle” que Grappe vit de folles années ; mais il ne les vit pas seul, et c’est toute la force du cinéaste que de rendre palpable la complicité au sein du couple échevelé.

Les Inrockuptibles