Contenu principal

Description du film Born to Be Blue

Afin de lui rendre hommage, un producteur de Hollywood propose à Chet Baker, le légendaire trompettiste de jazz des années 1960, de tenir le premier rôle dans un long métrage consacré à sa vie. Pendant le tournage, Chet tombe éperdument amoureux de Jane, sa partenaire afro-américaine. Malheureusement, la production est arrêtée le jour où, sur un parking, Chet est passé à tabac. Anéanti, les mâchoires fracassées, l'artiste se replie sur lui-même, et son passé ravive ses démons. Jane réussit néanmoins à le convaincre d'aller de l'avant, de rester sobre et, grâce à la musique, de regagner la reconnaissance de ses pairs.

Séances VOST


  • 20h15
  • 19h40
  • 22h20
  • 19h40
  • 13h50
  • 17h35
  • 22h25
  • 19h40
  • 19h40
  • 19h40

Critiques

Ethan Hawke trouve ici l'un de ses meilleurs rôles : il donne au film, littéralement, une âme.

Le Monde

Ethan Hawke, qui tient le rôle, est fébrile, grandiose dans sa fragilité, porté par une mise en scène élégante, une photographie alternant couleur et noir et blanc.

Télérama

Un film attachant et audacieux dans un cadre modeste qui restitue assez bien ce que l'on connaît de la vie de Chet Baker.

Positif

Hawke interprète Chet Baker comme celui-ci interprétait les plus grands standards : avec un jeu toujours au bord de la rupture et sans aucune pompe ni artifice. Maladroit mais cool, incertain et coquet, "Born to be blue" est mieux qu'un film sur Chet Baker, c'est un film qui lui ressemble.

Transfuge