Contenu principal

Description du film Quinzaine de la Diversité

En une brûlante journée d’été 2013, Fatma et sa fille Nora prennent la route pour la prison de Fleury-Mérogis. Sur le parking, une petite foule de visiteurs attend déjà. La porte de l’établissement s’ouvre. Une première porte, un premier sas, un premier couloir... C’est le début d’un trajet infernal jusqu’au parloir, mené par un petit groupe d’individus composites.

Séances VF


  • 13h40
  • 17h45
  • 20h30
  • 22h30
  • 13h40
  • 17h45
  • 22h30
  • 13h40
  • 17h45
  • 20h10
  • 22h00
  • 16h20
  • 17h45
  • 20h30
  • 11h15
  • 17h45
  • 18h30
  • 22h30
  • 13h40
  • 15h45
  • 18h10
  • 13h40
  • 17h45
  • 19h55
  • 21h50

Critiques

Un premier film tendu, et d’une belle authenticité.

Les Fiches du Cinéma

Cris, larmes, rires, bagarres, étreintes… à travers l’émotion des protagonistes, c’est le procès de l’humanité tout entière qui se joue à huis clos, sous nos yeux.

aVoir-aLire.com

Rachida Brakni, qui passe à la réalisation, frappe fort avec ce portrait de quelques « condamnées collatérales » à la prison. C'est d'abord un superbe gynécée (composé d'actrices professionnelles et non professionnelles), d'une mixité sociale exemplaire et d'une solidarité insolente (...).

Télérama