Contenu principal

Description du film Fukushima mon amour

Marie, jeune allemande, arrive à Fukushima, au Japon, pour changer de vie. Malgré les difficultés d’adaptation qu’elle rencontre, elle choisit de rester auprès de Satomi, la dernière geisha de Fukushima qui a décidé, de son propre chef, de retourner dans la maison qui l’a vu naître. Les deux femmes ne pourraient être plus différentes, et pourtant, chacune à leur manière, apprennent à se découvrir et se lient d’amitié…

Séances VOST


  • 18h00
  • 20h10
  • 20h00
  • 22h10
  • 13h30
  • 20h10
  • 18h00
  • 22h15
  • 17h55
  • 20h10
  • 20h00
  • 22h10
  • 15h50
  • 20h05

Critiques

Doris Dörrie parvient à raconter une histoire universelle et poétique sur la vie et le lâcher prise. Après le très beau « Cherry blossoms » (2008) C’est la première fois qu’elle tourne un film entièrement au Japon, de plus, dans un noir et blanc saisissant.

Cinémas d'aujourd'hui

L'émotion apparaît parfois comme en retenue. La grâce de la mise en scène est néanmoins toujours présente, particulièrement dans le rapport installé entre les personnages et les lieux du quotidien.

Transfuge

Avec la catastrophe de Fukushima en toile de fond, une très belle histoire de rencontre de deux femmes, deux cultures, subtilement irriguée de fantastique, superbement menée et filmée.

Les Fiches du Cinéma

Tout ce que le scénario pouvait avoir de manichéen et de sentencieux disparaît grâce à l’interprétation sensible des deux comédiennes et grâce à la pudeur, la délicatesse d’un noir et blanc intemporel.

Le Nouvel Observateur