Contenu principal

Description du film L’amour flou

Romane et Philippe se séparent. Après 10 ans de vie commune, deux enfants et un chien, ils ne s’aiment plus. Enfin… ils ne sont plus amoureux. Mais ils s’aiment, quand même. Beaucoup. Trop pour se séparer vraiment ? Bref…C’est flou. Alors, sous le regard circonspect de leur entourage, ils accouchent ensemble d’un « sépartement » : deux appartements séparés, communiquant par…la chambre de leurs enfants ! Peut-on se séparer ensemble ? Peut-on refaire sa vie, sans la défaire ?

Critiques

Cette autofiction réfute les conventions du 7e art, ses règles tacites de narration et de production, pour composer, dans l'impulsion et avec une fougue d'écriture, un cinéma débridé, dans lequel on se sent délicieusement bien.

Le Nouvel Observateur

Mise en abîme et autodérision sont au rendez-vous. Tout cela n’est donc pas juste une blague de potes, un délire conjuratoire, mais bien un film écrit, pensé, avec dialogues et personnages, autrement dit, une fiction.

Les Inrockuptibles

Plein de tendresse, mais — miracle — sans un poil d’exhibitionnisme, cet Amour flou en profite pour questionner les nouveaux schémas amoureux, date de péremption de maternité et GPA comprises.

Télérama