Contenu principal

Description du film Rodin

Ce film a été présenté en compétition au Festival de Cannes 2017

A Paris, en 1880, Auguste Rodin reçoit enfin à 40 ans sa première commande de l’Etat : ce sera La Porte de L’Enfer composée de figurines dont certaines feront sa gloire comme Le Baiser et Le Penseur. Il partage sa vie avec Rose, sa compagne de toujours, lorsqu’il rencontre la jeune Camille Claudel, son élève la plus douée qui devient vite son assistante, puis sa maîtresse. Dix ans de passion, mais également dix ans d’admiration commune et de complicité. Après leur rupture, Rodin poursuit son travail avec acharnement. Il fait face au refus et à l’enthousiasme que la sensualité de sa sculpture provoque et signe avec son Balzac, rejeté de son vivant, le point de départ incontesté de la sculpture moderne.

Séances VF


  • 19h15
  • 21h45
  • 13h10
  • 13h10
  • 13h10
  • 13h10
  • 13h10
  • 13h10
  • 13h10

Critiques

En compétition au 70e Festival de Cannes, signant le retour de Jacques Doillon en terre Cannoise, ce film porte notamment la comédienne rare et remarquable: Severine Caneele jouant l’épouse de Rodin.

Cinémas d'aujourd'hui

Si le film de Doillon était une sculpture de Rodin, ce ne serait assurément pas le Monument à Balzac : il ne tend pas à la majesté ni ne veut faire de son modèle un personnage plus grand que nature. Si Rodin était une sculpture de Rodin, ce serait quelque chose de plus modeste, de plus discret et mineur en apparence : La Femme cambrée par exemple.

Cahiers du cinéma

Engueulades et jeux adolescents : osmose splendide entre la tendresse et l'hystérie, chères au réalisateur.

Télérama