Contenu principal

Description du film Un grand voyage vers la nuit

Luo Hongwu revient à Kaili, sa ville natale, après s’être enfui pendant plusieurs années. Il se met à la recherche de la femme qu’il a aimée et jamais effacée de sa mémoire. Elle disait s’appeler Wan Quiwen…

Séances VOST


  • 18h25
  • 21h45
  • 21h25
  • 18h25
  • 18h25
  • 21h25
  • 21h25

Critiques

L'intrigue demeure un mystère, son issue, un vaste point d'interrogation et son sens, une boule à facettes où chaque spectateur apporte une nouvelle réalité à refléter. Et pourtant, ce film s'impose comme une des propositions les plus accomplies, inclassables et fascinantes vues depuis des années. Un film génial à ne surtout pas rater !

Cinémas d'aujourd'hui

Plongeant dans les limbes passionnantes de son cinéma, Bi Gan creuse avec précision les brèches ouvertes par Kaili Blues.

Critikat.com

Cette frontière entre le long début et la grande fin n’est pas une ligne de partage mais une ligne de fuite qui autorise toutes les brisures et que l’on y danse d’un pied sur l’autre. Elle est un équateur sans visa, sinon un idéogramme volatil qui, à mi-chemin, tatoue sur l’écran le titre du film, une zone de grande intempérie où, à midiminuit, tout brûle aux rayons d’une lune noire qui nous met la tête à l’envers.

Les Inrockuptibles